Recul méditation…

Oui au vrai débat

Faire une pause

Pour un blog ne rien publier est néfaste, car côté référencement, la sanction sera immédiate.

Est-il dont toujours utile de commenter sans recul ? Publier n’importe quoi pourvu que les pages ne soient pas vides.

Se mettre hors de l’événement

Je suis hors de France et avec peu d’accès à internet. Ce que je lis d’ici est affligeant.

Certains nous voient comme une dictature, d’autres comparent Poutine Trump et Macron… Également les gilets jaunes sont soit encensés, soit, perçu comme les derniers gueux en révolte.

N’étant pas alimenté par le matraquage quotidien de la presse française, je peux de-stresser et tenter de raisonner par moi-même.

À l’évidence

C’est vrai que la pollution est grande dans le monde et que nous savons tous que nous devons laisser la terre propre pour les générations futures.

Il est cependant peu compréhensible que nous soyons les premiers (et presque seuls) à jouer les chevaliers blancs de la planète.

D’ailleurs nos diesels ne prennent-ils pas la route de l’Afrique… Business Is business !

Transition nomade

La transition écologique vers quoi ? Fixons un cap et un calendrier acceptable.

Stop au nucléaire, au charbon, au bois de chauffage… au diesel et essence bien sûr. Avez vous pensé à la traction animale ? (presque une blague… Quoique… bon exceptionnellement).

Les batteries de voitures électriques sont-elles si bonnes pour la planète ? Des engins de chantier en tout électrique est-ce en envisageable ? Double Non.

J’ai comme un doute et donc je n’arrive pas à adhérer à cette vision.

Je regrette (ne croyant plus au père Noël) ce que je considère comme un mensonge d’état repris à l’unisson pas des députés « dé-cérébrés »ayant perdu leur conscience pour profiter des ors de la République.

Un vrai débat souhaité

N’étant pas compétent sur ces questions d’énergies et de long terme, je souhaiterai que l’on ne mette pas la charrue avant les bœufs. Définissons une vraie direction, posons les conditions pour y aller et ensemble, l’Europe pourrait à avancer.

Les questions initiales et immédiates à traiter restent les indexation pour tous des salaires et retraites, tant pis si nos économistes ont d’autres priorités.

Leur vision Du XXI ème siècle est décalé avec celle du frigo vide chaque quinzaine.

Copie à revoir, Monsieur le Président, aurait écrit le professeur.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close